Les Amis des Musées - Narbonne

PERMANENCE

Le 1er jeudi du mois de 15h à 17h

© 2016 par Claire Chaluleau Freelance. Créé avec Wix.com

ADRESSE

7 rue Rouget de Lisle

11100 Narbonne

contact@amisdesmusees-narbonne.org

+33 (0)684 73 31 54
 

GERONE ET SES LEGENDES

Avec le guide, nous sommes partis à la découverte de la cité historique de Gérone, une des plus intéressantes de Catalogne, qui permet de parcourir plus de deux mille ans d’histoire, à partir de deux enceintes fortifiées : la Força Vella et le bourg médiéval. La première correspond à la fondation romaine, la seconde à l’agrandissement des murailles aux XIVe et XVe siècles. L’attrait de Gérone est complété par son admirable juiverie, ou call, de très belles rues et places à arcades, des espaces baroques exubérants et les constructions noucentistes de Rafael Masó.

 

Au cours de cette journée, nous avons visité les monuments suivants :

 

•    La cathédrale : elle se dresse à l’endroit le plus authentique de la Força Vella.

Construite entre les XIe et XVIIIe siècles, elle se compose d’un ensemble de murs et d’espaces de styles différents, du roman (cloître et tour de Charlemagne) au baroque de la façade et du grand escalier. Son élément le plus caractéristique est la grande nef (XVe-XVIe), dont la voûte gothique est la plus large du monde (23 mètres).

 

•    Le musée du Trésor : où sont conservées de remarquables œuvres d’art religieux, tels le codex du Beatus (Xe), le célèbre Tapis de la Création (XIIe), un précieux ensemble de sculpture, peinture et orfèvrerie gothiques, et le retable renaissance de Santa Helena (XVIe).

 

•  La Basilique Sant Feliu : La première cathédrale de Gérone, rôle qu’elle a joué jusqu’au Xe siècle, est l’un des édifices gothiques les plus représentatifs de la ville, en raison surtout de son svelte clocher (XIVe-XVIe). Semblable à un château, le chevet roman se complète de nefs gothiques et d’une façade baroque (XIIIe-XVIIIe). L’intérieur abrite de remarquables œuvres d’art, tels les huit sarcophages païens et paléochrétiens (IVe) et le Christ gisant (XIVe) du maître Aloi

 

•    Sant Père de Galligants et Sant Nicolau : La monumentale église de plan basilical et les remarquables chapiteaux historiés de la nef centrale et du cloître de ce monastère bénédictin (XIIe), aujourd’hui transformé en musée, composent l’un des plus beaux ensembles romans de Catalogne avec la chapelle Sant Nicolau toute proche, qui fait actuellement office de salle d’exposition.

 

•    Les bains turcs : Singulière construction romane (XIIe) inspirée des bains romains et dont les éléments les plus admirables sont l’entrée, qui faisait office de vestiaire et de salle de repos, couverte d’une voûte annulaire, et la coupole qui, reposant sur de fines colonnes et des chapiteaux

bellement ornementés, couronne le bassin central

 

•    Le quartier juif : une des zones les plus emblématiques de la Força Vella est le call, un labyrinthe de ruelles et de patios où flotte encore le parfum de l’époque médiévale. Il s’agit de l’une des juiveries les mieux conservées au monde, et d’une preuve évidente de l’importance qu’a eue la culture juive à Gérone.

 

•  Les Maisons sur l’Onyar : Outre les attrayantes images de ruelles en pente et d’arcades qu’elle offre, Gérone se distingue également par les spectaculaires maisons de l’Onyar, dont les façades aux vives couleurs surplombent la rivière et constituent l’image la plus évocatrice de la ville. L’une d’elles, la Casa Masó, peut être visitée. Parmi les ponts qui enjambent l’Onyar, citons celui de Gómez, léger et aérien, et celui de Palanques Vermelles (1827), construit par la maison Eiffel.