Les Amis des Musées - Narbonne

PERMANENCE

Le 1er jeudi du mois de 15h à 17h

© 2016 par Claire Chaluleau Freelance. Créé avec Wix.com

ADRESSE

7 rue Rouget de Lisle

11100 Narbonne

contact@amisdesmusees-narbonne.org

+33 (0)684 73 31 54
 

LE PRINCE NOIR

Nouveaux regards sur l’attaque du Prince Noir contre Narbonne en novembre 1355

Le jeudi 3 novembre 2016, l’auditorium de la médiathèque du Grand Narbonne affichait presque complet. Plus d’une centaine de personnes étaient venues écouter Madame Jacqueline Caille. L’auditoire a été subjugué par la brillante démonstration de madame Caille pour rétablir la vérité sur l’épopée du Prince Noir à Narbonne en 1355.

 « À l’automne de 1355, Édouard de Woodstock, prince de Galles et d’Aquitaine, plus connu sous le surnom de Prince Noir, entreprend une expédition armée qui le conduit de Bordeaux aux abords de Béziers et retour. Ainsi auraient été ravagés, à travers l’Armagnac, l’Astarac et le Languedoc, près de cinq cents villages et quelques villes emmuraillées, parmi lesquelles deux des plus grandes agglomérations des régions concernées, Carcassonne et Narbonne. C’est à cette dernière qu’est consacrée la présente étude où sont réexaminées les anciennes chroniques anglaises et « françaises » (peut-être moins bien connues qu’on ne l’affirme généralement) pour en extraire des informations mieux contrôlées à confronter avec la documentation narbonnaise proprement dite afin de reconstituer, autant que faire se peut, les événements dont la ville fut effectivement le théâtre les 8, 9 et 10 novembre 1355. À partir de cette vision plus « objective » peuvent mieux s’analyser les conséquences « réelles » de ces faits désormais plus assurés. Il en ressort que, sans nier les dégâts perpétrés par les Anglo-Gascons, il faut les ramener à des proportions plus « raisonnables ». Force est de reconnaître, notamment, que la destruction d’un certain nombre de monuments religieux narbonnais ne peut leur être imputée, quoi qu’on en ait dit, puisqu’elle intervient plus d’un siècle et demi plus tard… »

 Jacqueline Caille historienne médiéviste, spécialiste de l’histoire de Narbonne au Moyen Âge