Les Amis des Musées - Narbonne

PERMANENCE

Le 1er jeudi du mois de 15h à 17h

© 2016 par Claire Chaluleau Freelance. Créé avec Wix.com

ADRESSE

7 rue Rouget de Lisle

11100 Narbonne

contact@amisdesmusees-narbonne.org

+33 (0)684 73 31 54
 

RODEZ ET SON MUSEE D'ART CONTEMPORAIN

Nous avons suivi le conservateur du Musée, Monsieur Benoit DECRON pour une visite guidée de 2 heures du musée Soulages et de la collection permanente.

 

Peintre contemporain de notoriété internationale, Pierre Soulages est né à Rodez en 1919. Soulages s’est fait construire une maison-atelier sur les hauteurs de Sète (Hérault), face à la Méditerranée. Il a également deux ateliers rive gauche à Paris. L'artiste n'apprécie pas le chevalet. Il préfère peindre à plat ses grandes œuvres. Déjà très présent au musée Fabre de Montpellier, qui lui a consacré plusieurs salles, Soulages a désormais son musée à Rodez, musée inauguré en mai 2014. Le musée abrite la donation de Pierre et Colette Soulages accordée à la Communauté d'agglomération du Grand Rodez en 2005, l'une des plus conséquentes consenties par un artiste de son vivant, évaluée à plus de 35 millions d’euros, riche de près de 500 œuvres et documents. Elles témoignent de la multitude de techniques et supports employés par l'artiste : le papier, la toile, le verre, le bronze ou le cuivre, l’œuvre imprimée (eaux fortes, lithographies, sérigraphies), les travaux préparatoires aux vitraux de Conques, des peintures sur toile et sur papier (un ensemble unique, dont des gouaches, des encres et les brous de noix), de la documentation, des livres, des photographies, des films, des correspondances.

 

A cette donation, s'ajoute en 2012, celle constituée de 14 peintures sur toiles, datées de 1946 à 1948, des années 60 et un précieux polyptique Outre noir de 1986. C’est en 1979, que Soulages bascule dans "l'outre noir". Alors qu'il peine sur une oeuvre entièrement recouverte d'un noir épais, Soulages réalise qu'il vient de franchir un cap en striant l’œuvre : "J'étais au delà du noir, dans un autre champ mental". Pourquoi le noir ? "La seule réponse", dit Soulages, incluant les raisons ignorées incluses au plus obscur de nous-mêmes et des pouvoirs de la peinture, c’est : "Parce que".

 

 

Texte : Corinne de Haller