Les Amis des Musées - Narbonne

PERMANENCE

Le 1er jeudi du mois de 15h à 17h

© 2016 par Claire Chaluleau Freelance. Créé avec Wix.com

ADRESSE

7 rue Rouget de Lisle

11100 Narbonne

contact@amisdesmusees-narbonne.org

+33 (0)684 73 31 54
 

Visite du Moulin Papetier de Brousses

Dans un lieu chargé d'Histoire avec ses machines anciennes, le Moulin à papier de Brousses propose la découverte d'un produit extraordinaire, le papier et l'expérimentation d'un savoir-faire millénaire.

Aujourd'hui, entre tradition et innovation, le Moulin à papier de Brousses s'inscrit dans une double perspective historique :

  • La  pérennité de l'activité papetière en un lieu qu'elle occupe depuis quatre siècles

  • La  création d'un musée vivant mettant en valeur les techniques anciennes et les moteurs hydrauliques.

 

Origine du Moulin à papier

 En 1674, le versant Sud de la Montagne Noire figurait parmi les centres papetiers les plus fameux de la province du Languedoc.
A Brousses, le premier papetier s'installe en 1698 (famille Polère). C'est le début de la grande industrie drapière carcassonnaise (Manufactures Royales de draps créées par Colbert).

Au cours du XIXème siècle, de nombreux moulins vont être construits sur la rivière appelée "La Dure". A Brousses, les familles Polère, Gailhardon, Journet et Chaïla vont illustrer cette activité papetière.

En 1877, Paul Chaïla jusqu'alors cartonnier en aval du village, acquiert le moulin de Cambou, ancienne foulerie dont la construction remonterait à la fin du XVIIIème siècle.
Il installe une machine à papier en continu. Ses descendants poursuivront son activité.
La septième génération y travaille aujourd'hui.

En 1981, l'activité industrielle s'arrête.

En décembre 1993 se crée l'association du Moulin à Papier de Brousses.

L’association entreprend la restauration du site pour en faire un lieu de découverte, d'initiation, de création et de fabrication.
Dès avril 1994, le Moulin à papier de Brousses ouvre ses portes au public.

Aujourd'hui, trois salariés travaillent sur le site.

 

Des papiers faits main

 Chaque jour, des feuilles de papier réalisées à la forme à main sortent de l'atelier de fabrication. Le papier blanc est réalisé à partir de celluloses de lin, chanvre et alfa ou coton; différents formats, épaisseurs et grains peuvent être obtenus.

A cette production traditionnelle de papiers chiffon, s'ajoute une activité basée sur l'innovation avec la réalisation de papiers à base de crottin d'éléphant, rafle de raisin, ortie …

Les papiers sont utilisés pour tout art graphique : l'écriture, la calligraphie,  le dessin, l'aquarelle, la typographie, mais aussi la reliure ou la gravure, l'encadrement et l’imprimante jet d’encre… L’atelier crée aussi à la demande.

Une visite passionnante, un moulin conservé dans un site surprenant et magnifique.